Demandez votre éEtude gratuite

Combien faut-il d'apport personnel pour un achat immobilier ?

Apport personnel achat immobilier
vendredi 14 septembre 2018
Lorsque vous souhaitez démarrer un projet d’achat immobilier, il faut au préalable définir votre capacité d’emprunt. La banque vous impose de respecter certaines conditions pour obtenir un prêt, dont celle de l’apport personnel. Avant de contracter un crédit immobilier, il faut posséder une certaine somme d’argent qui servira à financer une partie de l’investissement. Quel apport pour acheter une maison ou un bien ? Est-il vraiment obligatoire ?

Qu’est-ce que l’apport personnel ?

L’apport personnel correspond à un pourcentage du montant total du crédit immobilier. C’est une somme d’argent dont vous devez disposer avant de contracter un emprunt. Cette condition imposée par les banques leur permet notamment de se soulager d’une partie de l’investissement. En règle générale, cette somme sert à payer les frais annexes relatifs à l’emprunt comme les frais de notaire, les frais de dossier, la caution…

Cette condition permet également aux banques de se rendre compte de votre capacité d’emprunt et de votre sérieux. En effet, si vous vous êtes constitués une épargne importante, cela signifie que vous êtes en mesure de rembourser un prêt et que vous représentez un risque minime de surendettement.

Dans la plupart des cas, l’apport personnel doit être au moins égal à 10% de la somme totale empruntée. Par exemple, pour un bien immobilier d’une valeur de 250 000 euros, il devra s’élever à 25 000 euros. Les banques peuvent parfois exiger jusqu’à 40% du montant en guise d’apport.

Emprunter sans apport, est-ce possible ?

Il faut savoir que l’apport personnel n’est pas obligatoire, même si la plupart des banques et établissements prêteurs l’imposent aujourd’hui. Il est possible d’emprunter sans apport, si vous ne disposez d’aucune trésorerie ou si vous souhaitez conserver votre épargne, grâce au prêt à 110%.

Il faut néanmoins justifier d’un dossier solide auprès de votre banque : sécurité de l’emploi, situation financière stable… Car en effet, les banques prennent également en compte votre niveau de vie et l’importance de vos revenus pour accorder ou non un crédit immobilier. Par exemple, si vos futures mensualités sont moins élevées que votre loyer actuel, alors votre banquier acceptera plus facilement l’obtention du prêt. Dans tous les cas, il faudra respecter le taux d’endettement maximal de 33%. C’est-à-dire que vos mensualités ne pourront s’élever au-delà de 33% de vos revenus.

L’apport personnel est tout de même fortement conseillé afin de rassurer le banquier sur votre capacité de remboursement et être dans les meilleures conditions pour négocier votre taux. Plus votre apport est élevé, moins votre profil sera considéré comme risqué. De plus, vous pourrez négocier les conditions du prêt pour bénéficier, par exemple, d’un taux d’intérêt moins élevé. L’apport vous permet de réduire votre endettement, ce qui entraîne un allégement du montant de vos mensualités ainsi que du nombre d’échéances.

Apport personnel immobilier

Comment se constituer un apport ?

Votre apport personnel, ou fonds propres, peut être alimenté de divers provenances. La première concerne vos économies qui constituent une mise de départ : compte bancaire, livret A, plan d’épargne logement, assurance-vie, indemnités de licenciement… Vous pouvez également accroître cet apport avec un héritage, une donation, le produit de la vente d’un bien immobilier ou encore grâce à un prêt-relais.

Des livrets d’épargne spécifiques à l’immobilier et certains prêts aidés peuvent être considérés par les établissements bancaires comme une forme d’apport personnel : prêt épargne logement, prêt à taux zéro… À savoir le prêt patronal peut également être jugé comme un apport personnel par certains établissements bancaires.

Un courtier en immobilier peut vous aider à constituer un dossier solide pour votre demande d’emprunt. Pour bénéficier des combinaisons de prêts immobiliers les mieux adaptés à votre projet et les plus attractifs financièrement, nous vous conseillons de faire appel à l’un de nos courtiers CFP qui saura vous conseiller et répondre à toutes vos questions.

Haut de page
Facebook Twitter
IciVoir toutes nos agences