Demandez votre éEtude gratuite

Renégocier son prêt immobilier

Vous êtes attaché à votre banque et à ses prestations ? Le rachat de crédit ne se révèle pas avantageux pour vous ? Il existe une autre solution pour profiter des taux exceptionnellement bas des crédits immobiliers : la renégociation de prêt.

Etude gratuite et sans engagement pour la renégociation de votre crédit

Qu’est-ce que la renégociation de crédit immobilier ?

Vous avez souscrit votre prêt immobilier à taux fixe il y a maintenant quelques années ? Il se peut que vous ayez emprunté à un taux élevé. Par exemple, les taux pratiqués il y a 10 ans se situaient entre 4 et 5% pour un crédit sur 20 ans.

Depuis quelques années, les taux d’intérêts s’effondrent et atteignent un niveau historiquement bas. Vous avez l'opportunité de profiter de cette baisse par deux biais :

  • en changeant d’établissement bancaire,  appelé rachat de crédit immobilier
  • en renégociant le taux auprès de votre banque actuelle = renégociation de crédit

Ces deux options vous permettent de réaliser des économies non négligeables sur le coût total de votre crédit. Vous pouvez ainsi faire baisser vos mensualités ou réduire la durée de votre emprunt. Pour encore plus d’économies, vous pouvez en profiter pour renégocier votre assurance emprunteur grâce à l’ouverture à la concurrence introduit par la résiliation annuelle.

Pourquoi faire une demande de renégociation de prêt plutôt que de rachat de crédit ?

Les taux d'intérêt dans une renégociation de crédit immobilier sont généralement moins attractifs que ceux pratiqués lors d’un rachat de prêt mais cette opération présente d’autres avantages.

Premièrement, vous n'avez pas à changer de banque. Vous gardez vos habitudes et vos prestations annexes tout en faisant des économies.

De plus, il n'y a pas d'indemnités de remboursement anticipé (IRA), ni de frais de dossiers puisque vous restez client de la même banque. Vous économisez ainsi :

  • 6 mois d'intérêts de la somme remboursée ou 3% de la somme totale
  • les frais liés à la rémunération de votre nouvelle banque

Vous n'aurez pas non plus la surprise d’un surcoût de frais de garanties puisque celles-ci restent inchangées.

Vous devrez quand même vous acquitter de frais annexes visant à couvrir le coût de l'avenant. Votre courtier CFP Courtage peut les négocier, voir les supprimer, grâce à une négociation bien menée.

Dans quels cas est-ce avantageux d’opter pour une renégociation de son crédit immobilier ?

Avant de vous lancer tête baissée dans la renégociation de votre crédit, vous devez vérifier que cette opération reste avantageuse financièrement pour vous. En effet, la renégociation peut ne pas se révéler rentable selon :

  • votre capital restant dû
  • le taux auquel vous aviez emprunté
  • où vous en êtes dans la somme à rembourser

Être dans la première moitié du remboursement de votre crédit immobilier

C’est le critère indispensable pour pouvoir prétendre à une renégociation de crédit. Vous devez être au maximum à la moitié de la somme qu’il vous reste à rembourser. Pourquoi cela  ?

Lorsque vous empruntez de manière classique, les mensualités de votre prêt comprennent :

  • une partie de la somme à rembourser
  • une partie des taux d’intérêts versés à la banque

La proportion de l’une et l’autre de ces deux parties évoluent dans le temps.  Au début de votre crédit, votre mensualité est composée en grande majorité des taux d’intérêts. Au fil du temps, la proportion s’inverse et c’est le capital restant dû que vous remboursez en priorité.

La renégociation de crédit doit donc être menée dans la phase où vous remboursez les intérêts liés au taux. Engager cette démarche en fin de prêt ne vous rapportera pas grand-chose. Cette phase dure généralement jusqu'à la moitié du remboursement de votre prêt avec une période particulièrement avantageuse jusqu’au tiers.

Avoir un écart significatif entre votre taux d'emprunt et les taux actuels

Pour que la renégociation soit rentable, l’écart de points entre le taux de votre emprunt et les taux actuels doit permettre de couvrir les frais liés à l'opération. On estime que le différentiel idéal est d’au moins 0.7 points mais celui-ci peut varier en fonction du montant des frais et du capital engagé.

Par exemple, si vous avez emprunté 200 000 euros en 2004 à plus de 4%, vous pourriez économiser plus 8 000 euros en renégociant votre taux à 2.5%.

Si vous doutez de la pertinence de la renégociation dans votre cas, nous vous conseillons de faire appel à un courtier en renégociation de prêt immobilier qui pourra réaliser des simulations complexes, dénicher les propositions les plus avantageuses et négocier avec les banques.

Avoir un capital restant dû suffisant

Toujours pour une question de rentabilité, il doit vous rester une somme assez importante à rembourser pour que la somme gagnée sur le différentiel des taux d'intérêts soit supérieur aux frais engagés pour la renégociation.

Faire appel à votre courtier en renégociation de prêt immobilier

Vous doutez de la rentabilité de la renégociation pour votre crédit ? Vous avez peur de vous lancer dans toutes ces démarches ? Pourtant, renégocier votre prêt immobilier pourrait vous faire gagner plusieurs milliers d’euros.

CFP Courtage met à votre disposition un conseiller proche de chez vous qui saura vous accompagner tout au long de votre projet. Grâce à un premier rendez-vous, il déterminera si la renégociation est faite pour vous. Il s’occupera ensuite de la négociation avec votre banque pour vous avoir le meilleur taux ainsi que de toutes les démarches administratives associées.

De nombreuses personnes se sont déjà lancé grâce à CFP Courtage alors pourquoi pas vous ?

Votre première étude de financement gratuite et sans engagement

Haut de page
Facebook Twitter
IciVoir toutes nos agences