Demandez votre éEtude gratuite

Analyser sa situation pour déterminer son budget prévisionnel

Avant de se lancer dans un achat immobilier, il est important de déterminer votre situation actuelle, tant financière que professionnelle. Cette étape cruciale vous permettra de savoir si vous pouvez prétendre à l'obtention d'un crédit immobilier mais aussi quelle sera votre capacité d'emprunt.

Analyser sa situation personnelle

Votre situation professionnelle vous permet-elle d'emprunter ?

A moins de disposer d'une épargne suffisante pour payer comptant votre bien immobilier, vous allez devoir contracter un crédit pour le financier. Vous devrez donc déposer un dossier à la banque qui examinera scrupuleusement celui-ci pour déterminer si oui ou non elle vous accordera un prêt immobilier.

Dans cette analyse minutieuse, le premier critère passé à la loupe sera votre situation professionnelle. En effet, une banque ou un organisme prêteur trouvera un gage de confiance dans une carrière professionnelle stable. Cette stabilité sera définie par différents critères :

Si vous êtes en CDI, CDD, interim, ...

Le type de contrat sous lequel vous êtes embauché définit en grande partie la stabilité demandée pour un prêt immobilier. En effet, une personne en CDI, disposant donc de revenus fixes et durables, se verra plus facilement prêter de l'argent. Les banques se sentent plus rassurées avec ce genre de contrat quant à la capacité de l'emprunteur à rembourser son crédit immobilier.           

Il est cependant possible d'emprunter avec un CDD ou un statut d'intérimaire, surtout si vous occupez ce statut depuis plusieurs mois. Votre courtier CFP Courtage peut vous aider à obtenir ce prêt immobilier, quel que soit votre type de contrat.

Votre ancienneté au sein de l'entreprise

Votre ancienneté au sein de l'entreprise sera également un indice sur la confiance que la banque peut vous accorder. En effet, changer régulièrement de société est un signal négatif envoyé à l'organisme préteur quant à votre stabilité. Vous êtes susceptible d'avoir des revenus variables et donc de ne plus pouvoir rembourser votre crédit immobilier.

Votre secteur d'activité

Vous travaillez dans un secteur d'activité en déclin ? Comme pour les employés du minitel ou encore de la VHS dans les années 2000, les banques se révéleront très frileuses pour vous accorder un prêt immobilier. Le risque encouru quant à votre capacité à rembourser votre prêt immobilier est bien trop élevé (licenciement, période de chômage économique,...).

Pour maximiser votre chance d'obtenir un crédit immobilier, il est donc préférable d'être en CDI avec de l'ancienneté dans un secteur d'activité en plein essor plutôt qu'en CDD dans un secteur en déclin après avoir changé X fois d'emplois.

Faire ce simple constat quant à votre situation professionnelle va donc vous permettre de savoir si vous pouvez prétendre à l'obtention d'un crédit immobilier. Si tel est le cas, vous pouvez passer à l'étape suivante : analyser votre situation financière pour déterminer quelle sera votre capacité d'emprunt pour votre crédit immobilier.

Examinez votre situation financière

Deuxième étape dans l'obtention d'un prêt immobilier : la situation financière. En analysant vos dépenses et ressources, les banques doivent être certains que vous pourrez assumer le remboursement de votre crédit immobilier. Ils apprécient tout particulièrement que vos finances soient stables, pérennes et régulières.

Vos finances à la loupe

Vos trois derniers relevés de comptes bancaires seront minutieusement examinés pour vérifier votre équilibre financier et s'assurer de votre capacité à rembourser votre prêt immobilier. Si votre taux d'endettement est au maximum ou si vous avez été à découvert, l'établissement bancaire peut refuser de vous accorder un prêt immobilier.

Nous vous conseillons donc d'effectuer un bilan de votre situation financière afin de savoir si vos ressources sont stables et suffisantes pour l'obtention d'un prêt.

Déterminer votre budget prévisionnel pour l'achat d'un bien immobilier

En plus d'être intéressant pour les banques, ce bilan vous permettra de connaitre votre capacité d'emprunt. En effet, le crédit immobilier représente une nouvelle charge dans votre budget et vous devez être en mesure de l'assumer. Pour ce faire, vous devez recenser :

  • Vos rentrées d'argent (salaire, rente, ...)
  • Vos dépenses habituelles  (électricité, alimentation, forfait de téléphone,...)
  • Votre situation future (arrivée d'un enfant, nouvelle voiture à acheter, ...)

En soustrayant les sorties aux entrées et en ayant une bonne vision de votre avenir, vous serez en mesure de déterminer les mensualités maximum que vous pouvez endosser (idéalement en gardant une marge pour les imprévus). Ces mensualités multipliées par la durée du prêt vous donneront le prix d'achat maximum de votre bien immobilier, intérêts et frais divers compris.

Vous avez grâce à ce bilan toutes les chances de convaincre les banques du potentiel, du sérieux et de la fiabilité de votre dossier grâce à une connaissance parfaite de votre situation. De plus, maintenant que vous avez votre budget prévisionnel, vous pouvez commencer à chercher le bien immobilier de vos rêves !

Evaluer votre situation avec l'aide de votre courtier CFP Courtage

A partir de votre parcours professionnel, de vos relevés bancaires et de vos envies personnelles, votre courtier CFP vous aide à déterminer ce budget prévisionnel. Vous avez ainsi une estimation du montant du crédit immobilier que vous pourrez obtenir pour l'achat de votre futur logement.

Ce budget estimé avec l'aide d'un professionnel du crédit immobilier est donc totalement en accord avec votre situation, vous permettant  d'obtenir un bien immobilier dans vos moyens. Pas de mauvaises surprises, pas de peines à rembourser vos mensualités : ce budget sur mesure est pensé pour que vous puissiez assumer votre crédit immobilier sans soucis !

Haut de page
Facebook Twitter
IciVoir toutes nos agences